Peinture, gravure, grisailles et émaux

Une fois toute la découpe de verre effectuée, certaines pièces peuvent nécessiter un passage en peinture. On y applique la grisaille au pinceau, et au vinaigre pour obtenir du trait, à l’eau pour des ombres, des modelés, des matières etc.. Ce qui permet d’indiquer les nervures et feuillages, les motifs « cages à mouches », les drapés, visages, mains etc… Par application de grisailles de différentes couleurs, de Jean Cousin ou d’émaux, on obtient les carnations, matières des vêtements, ombres ou éclats de joaillerie…
Certaines pièces sont en verre plaqué (fine pellicule de couleur sur verre de ton clair), et peuvent être travaillées à l’acide fluorhydrique ou au sablage, ce qui permet d’obtenir deux couleurs sur la même pièce de verre sans séparation de plomb. Cette pièce peut ensuite être retravaillée en peinture, trait modelé, émaux et jaune d’argent, ce qui allège le travail de plomb et augmente les possibilités du vitrail.
La Peinture, grisaille émaux, ou carnations est cuite au four à environ 650°C pour la faire adhérer au verre de manière quasi inaltérable.

Réalisations en grisaille